FrenchEnglishEspañol
La philosophie du Védanta

Emblème de l'Ordre

Le Védanta est une des plus anciennes philosophies religieuses, issue de l’Inde. Il affirme l’unité de toutes les existences : la nature de l’univers et la nature de l’individu sont une seule et même nature divine, diversement manifestée..

Puisqu’il considère que tout ce qui existe ne vise au fond qu’à manifester la réalité, la vérité et la félicité divines, le Védanta reconnaît que toutes les religions mènent à la même Vérité, ce pourquoi il reconnaît aussi les enseignements de toutes les Incarnations divines, de tous les grands prophètes et de tous les grands instructeurs spirituels. De même, le Védanta ignore les distinctions de races, de nationalités ou de castes : si j’aide quelqu’un, je m’aide moi-même ; si je blesse quelqu’un, je me blesse moi-même.

Le Védanta n’a donc pas pour but ni pour méthode de convertir à une autre religion que celle de sa naissance, mais au contraire de donner à chacun des moyens pratiques adaptés à son tempérament personnel, pour réaliser la Vérité dans cette vie-ci. En effet, parmi toutes les manifestations de la Réalité divine, l’être humain (contrairement par exemple aux minéraux, végétaux ou animaux) a la particularité de pouvoir prendre conscience de l’unité et de la divinité de ces diverses manifestations : le but de la vie humaine est par conséquent de déployer et de manifester cette divinité.

Pour y parvenir, le Védanta propose plusieurs méthodes (yogas) correspondant aux principaux tempéraments naturels.

Le jnana yoga (yoga de la connaissance) pratique la discrimination entre le Réel et l’irréel et cherche à atteindre la vérité originelle et ultime en libérant l’esprit de tout ce qui l’obscurcit ou l’appesantit.

Le bhakti yoga (yoga de l’amour) cherche la purification du cœur, de ses sentiments et de ses émotions à travers l’amour dévoué pour un dieu personnel, afin de l’intensifier en amour pur et infini.

Le karma yoga (yoga de l’action) cherche la créativité, à travers le détachement et le désintéressement : toute action y est prise pour un travail qui a son sens en lui-même (et non pas dans ses résultats) et chaque action y est accomplie pour le Suprême, lequel se manifeste en chacun de ceux que nous sommes amenés à servir.

Le raja yoga (yoga de la maîtrise) se voue à la concentration pour atteindre l’équilibre de l’intelligence par lequel est atteinte la connaissance du Suprême.

Mise à jour le Samedi 15 Août 2015