FrenchEnglishEspañol
Vous êtes ici : Accueil | Activités | Célébrations | DURGA PUJA

DURGA PUJA

Evénement 

DURGA PUJA
Titre:
DURGA PUJA
Quand:
dimanche 24 septembre 10:30 - 12:00
Où:
Centre Védantique Ramakrishna de Gretz - Gretz
Catégorie:
Célébrations

Description

Durga Puja

Culte dédié à la déesse Durga, la Mère Divine qui élimine toutes les difficultés et problèmes de la vie, insurmontables pour les êtres humains. Elle apporte la victoire et l’efficacité dans tous les domaines. La célébration est animée par des chants spirituels.

12h00: Repas de fête - inscription pour le déjeuner - par email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou téléphone: 01 64 07 03 11



 

Sri Durga, la Mère divine

par Swami Veetamohananda

 

L’homme  est un chercheur éternel de l’Eternel. Malgré ses avancées intellectuelles dans le domaine des sciences physiques et psychologiques, dans celui des théories sociales et sociologiques, il n’a pu s’empêcher, en tous temps, de se tourner vers la recherche intérieure de l’Eternel. Cette recherche est aussi malaisée et contraignante qu’elle est aventureuse et satisfaisante. Elle est malaisée parce que les appels de nos sens et de nos ambitions se tiennent derrière nos aspirations spirituelles. Elle est contraignante parce que notre faim spirituelle nous pousse sans cesse à rechercher l’éternel. Elle est une aventure parce qu’elle implique un grand risque, celui de perdre ce que l’on pourrait appeler le moi, l’individualité. Elle est satisfaisante parce qu’elle nous mène à l’Eternel comme un torrent de montagne est mené à travers des paysages variés et tourmentés jusqu’à l’océan.

L’océan de « Existence - Connaissance - Félicité » existe. Le courant de la vie doit le rechercher avec chacune de ses gouttes pour finalement le rencontrer et s’immerger en lui.

Cet « Existence - Connaissance - Félicité » n’est pas facile à comprendre pour l’esprit ordinaire. Nous avons besoin d’un lien entre nous et l’Infini. Nous avons besoin de quelque chose pour y concentrer nos sentiments, nos pensées. Dieu, qui est « Existence - Connaissance - Félicité », est à la fois avec formes et sans attributs. Ce qu’il est et ce qu’il n’est pas restera toujours au-delà de toute découverte complète. Cet hymne à Kali la célèbre ainsi :

« Ni fillette, ni femme, ni jeune, ni vieille, vous n’êtes.

Ni féminin, ni masculin, ni eunuque,

vous n’êtes.

Ni dieu, ni démon, ni humain,

homme ou femme, vous n’êtes.

Mais l’Un sans second,

le Brahman Suprême réalisé, vous êtes ».

Pouvons-nous adorer Dieu comme la Mère ?

Le Védanta admet l’adoration de l’Esprit divin sous différentes manières et formes. Il n’y a donc rien d’anormal dans l’adoration de Dieu comme mère. Tout comme un bébé est enfanté, soigné et nourri par sa mère, ainsi Dieu crée, soigne et nourrit tous les êtres. Et considérer Dieu comme une mère est la plus naturelle des attitudes. C’est aussi la plus sublime et la plus sûre. Elle donne une plus grande liberté, une plus grande spontanéité dans la relation du fidèle à Dieu. Sri Ramakrishna a dit : « Comme l’enfant qui peut tout obtenir de sa mère en insistant, ainsi le fidèle peut-il forcer la main de Dieu ».

La société européenne a pu, jadis, maintenir sa cohésion grâce à la nature matriarcale de l’Église catholique. Le psychologue, Eric Fromm, a dit : « La Vierge Marie et l’Église elle-même représentent, psychologiquement, la Grande Mère qui abrite tous ses enfants en son sein. En effet, certains traits maternels sont considérés, bien qu’inconsciemment, comme appartenant à Dieu lui-même. Le ‘fils de l’Église’ peut être sûr de l’amour de sa ‘Mère l’Église’ aussi longtemps qu’il demeurera son enfant ou qu’il reviendra dans son sein. Cette relation mère-enfant est effectuée au travers des sacrements... »

La Mère sait reconnaître le « cri authentique » de son enfant, le « cri de la faim ». C’est alors qu’elle arrive en courant et qu’elle le prend dans ses bras. L’aspiration sincère et le désir ardent pour la Mère trouvent souvent leur expression et leur développement dans les prières du fidèle. Si nous connaissons des enfants de la Mère qui ont réussi à l’atteindre par leurs prières, prenons exemple sur eux pour rendre les nôtres plus efficaces.

Un sage védique priait ainsi Durga, la Mère Divine :

« Je prends refuge en Toi, Déesse Durga, brûlante d’éclat et rayonnante d’ardeur, Pouvoir suprême qui se manifeste de milliers de façons, qui réside dans nos actions et dans leurs fruits et les rend efficaces. O, Toi, Déesse capable de nous sauver, aide-nous à traverser correctement les difficultés de la vie. Salutations à Toi »

Sri Ramakrishna pria, une fois, ainsi la Mère, en présence de nombreux fidèles, comme s’il  voulait enseigner aux mortels égarés, l’art de la prière. Il dit :

« O, Mère, je me remets entre tes mains. Je me réfugie à tes pieds sacrés. Je ne recherche pas le confort physique, je ne recherche pas un nom ou la renommée. Je ne recherche pas les huit pouvoirs occultes. Sois miséricordieuse et accorde-moi de t’aimer, de t’aimer d’un amour pur et désintéressé, qui ne soit entaché d’aucune fin égoïste, un amour que je désire ardemment pour l’amour de l’amour uniquement. Et, accorde-moi cette faveur, O Mère ! Que je ne sois pas trompé par l’illusion ensorcelante du monde, que je puisse ne jamais être attaché à lui, à la convoitise et à l’or envoyés par ta maya impénétrable. O, Mère ! Il n’y a personne, hors Toi, que je puisse appeler mien. Mère, je ne sais comment t’adorer, je ne pratique aucune discipline spirituelle, je n’ai ni dévotion, ni connaissance. Sois généreuse, et, par ta grâce infinie, accorde-moi d’aimer tes pieds de lotus »

Que Mère Durga nous comble toujours de ses bénédictions !

Lieu

Centre Védantique Ramakrishna de GretzCarte
Lieu:
Centre Védantique Ramakrishna de Gretz
Route/rue:
64 boulevard Victor Hugo
Code postal:
77220
Localité/ville:
Gretz
Pays:
Pays: fr