La page Blog Actualité du Centre Védantique

les dernières informations sur la vie du Centre

De la conception à la naissance 

Le chemin d’une âme qui s’incarne pour « déployer la puissance de l’âme, et s’élever à l’état glorieux du pur Soi » selon Swami Veetamohananda

Par Martine Texier Paramesvari


L’Attente sacrée d’un bébé est un véritable « état de grâce », avec comme cadeau, l’élévation naturel du niveau de conscience-énergie de la mère.

La naissance de l’enfant révèle à la mère sa vraie nature, par une expansion de conscience progressive, rythmée par les contractions de l’utérus, pour accueillir ce petit être dans la Joie de l’infini. Le père, bien-sûr peut vivre cette dimension initiatique de la naissance, s’il s’engage avec ferveur dans ce chemin de transformation, au plus près de sa compagne et de son enfant, pendant la grossesse et la naissance.

 

L’ATTENTE SACRÉE :  UN ÉTAT DE GRÂCE

L’état que connaît la femme pendant la grossesse est unique dans toute sa vie, c’est un véritable ÉTAT DE GRACE, résultant d’importantes modifications intérieures, qui se manifestent sur les différents plans de l’être.

 

LA CONCEPTION : OUVERTURE À LA SOURCE INFINIE

Tout commence par la fécondation, la rencontre et même la fusion, des gamètes du père et de la mère. Et un miracle se produit, car dès cet instant de fécondation, il y a une transformation profonde chez la femme enceinte.

Puisqu’il nous faut des preuves, les voilà : un acupuncteur explique que dès la fécondation, le pouls de la femme enceinte se modifie et présente les mêmes caractéristiques que celui d’un être spirituel ou d’un être qui quitte son corps pour rejoindre la Lumière.

Mais que s’est-il passé, revenons sur cette fécondation, ce n’est pas un miracle. En réalité, la fécondation, va bien au-delà de la rencontre des gamètes du père et de la mère.

 

La vie sur terre est la manifestation de la vie universelle, éternelle. Elle ne peut se faire sans cette dimension plus vaste de Vie. Au moment de la fécondation, la femme a accès à la source de vie éternelle, grâce à la présence en elle de cet être, au premier stade de vie, qui est un œuf qui va se développer en 3 mois et devenir un bébé.

Que la femme le ressente pleinement ou partiellement, la puissance de la vie universelle se manifeste en elle, par la présence de cet être, son bébé. Ce bébé, cette âme qui vient de l’infini, offre à sa mère, une ouverture de son être qui l’immerge dans la pure conscience.

La force de vie qui soutient l’intense multiplication des cellules de cet être en elle, se manifeste dans chaque cellule et molécule du corps de la mère aussi. Grâce à cette élévation de conscience, le taux vibratoire de son énergie s’élève aussi. La mère et l’enfant reçoivent la pure énergie de l’infini en cadeau de Vie à partager avec le père.

Ce moment de la fécondation est un moment sacré que les couples peuvent honorer de différentes façons, par une qualité de présence de la mère, du père, du couple, présence à cette Vie infinie qui se manifeste dans toute sa puissance et donne vie à ce bébé.

Dans cet acte d’amour pur, le couple s’ouvre à cette dimension de la Vie infinie, qu’il en soit conscient ou non. La vie humaine ne peut se réaliser sans cette dimension de force de vie éternelle.

 

Comment se manifeste cette vie infinie chez la femme enceinte ? Elle se manifeste par un état de grâce. Cette vibration de vie infinie qui nourrit le bébé à partir de cette première manifestation, crée chez la femme enceinte un état de conscience plus élevé, qui la relie à cette source de Vie infinie et qui se manifeste par des vibrations de pure énergie qui animent chaque cellule de son corps et du corps de son bébé.

L’accompagnement en yoga à ce stade, permet à la maman et au couple de rester relié à cette âme qui les guide vers la Lumière et de rester le plus possible dans cet état vibratoire élevé par une pratique adaptée.
 

La pensée inspirante du 29 novembre de Swami Veetamohananda vient éclairer cette réflexion sur la fécondation :

« Nous venons tous d’une cellule protoplasmique. D’où nous est venue la force de devenir ce que nous sommes aujourd’hui ? N’est-ce pas la puissance de l’âme qui ne cesse de se déployer en nous ? Chaque nouvelle cellule est engendrée par la force de l’âme infinie. Pourquoi les humains limiteraient-ils cette puissance aux seuls plaisirs des sens ? N’est-ce pas malheureux ? Alors élevons-nous à cet état glorieux du pur Soi. »

 


Si vous souhaitez apporter votre commentaire Merci de vous identifier