La page Blog Actualité du Centre Védantique

les dernières informations sur la vie du Centre

Autour de la Nativité avec le Pasteur Frédéric Fournier

Le Pasteur Frédéric Fournier nous propose une Méditation biblique 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc au chapitre 1

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, fiancée à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Sois dans la joie, toi qui es comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.

 

La période que nous traversons est assez déprimante. La pandémie du Coronavirus est l’occasion pour les médias de nous abreuver de mauvaises nouvelles : les morts dus à cette maladie, la rigueur du confinement, l’effondrement de l’économie…  Dans notre vie quotidienne, nous sommes aussi victimes de cette situation : peur d’être contaminer, perte d’emploi, impossibilité de nous retrouver au centre védantique, interdiction de fêter le nouvel an avec nos amis à l’extérieur de chez nous après 21 heures…

Et pourtant, la salutation de l’ange Gabriel adressée à Marie pour lui annoncer sa maternité peut nous égayer. Les premiers mots de l’ange signifient littéralement « Réjouis toi » « Χαῖρε ».
 

Deux remarques à ce propos.

- La visite de Dieu par l’intermédiaire de son ange a pour but donner la joie et non pas de semer la peur : « Sois sans crainte Marie », rajoute aussi Gabriel.

Ainsi, le but de la spiritualité n’est ni d’opprimer, ni de semer la terreur, ni de plonger dans la culpabilité, mais au contraire de donner la joie.

- Et Gabriel d’expliquer la raison de se réjouir. « Le Seigneur est avec toi », c'est-à-dire qu’il est présent aux côtés de Marie et en elle. « Tu es comblée de grâce », rajoute-t-il.  Non seulement Dieu est présent à ses côtés, mais il la comble de ses bénédictions. 

L’ange Gabriel nous le rappelle : le Seigneur bienveillant est à nos côtés et en nous. Il nous bénit. Réaliser cela est source de joie (joie divine indépendante des circonstances matérielles ou extérieures).

Le seul souci est que nous oublions la présence divine. «Tu étais avec moi et je n’étais pas avec toi » regrette Saint Augustin.
« Tu as de l’or en toi, mais tu n’en as pas encore pris conscience » avertit Ramakrishna en disant ses paroles au pandit Vidyasagar.  

Le but de la vie spirituelle est donc de réaliser la présence divine en nous et autour de nous. La dévotion au Seigneur (quel que soit le nom que nous lui donnons), la méditation, le travail fait avec détachement sont les sûrs chemins qui s’offrent devant nous pour réaliser cette présence. Cette présence nous remplit d’une joie que rien ni personne ne peut nous enlever.

 


Si vous souhaitez apporter votre commentaire Merci de vous identifier