La page Blog Actualité du Centre Védantique

les dernières informations sur la vie du Centre

Jésus est il un extraterrestre ? Père Stan Rougier

Il y a quelques années, je me trouvais à Bethléem. Un matin, vers quatre heures, je suis parti dans la campagne. L’air était prodigieusement pur, doux, léger. Les premières lueurs de l’aube faisaient surgir de l’ombre une rangée de grottes taillées dans le calcaire. Devant l’une d’elles, une femme accroupie faisait cuire son pain. Son mari me fit un signe amical et m’invita à prendre avec eux leur premier repas. Près de lui, un bébé d’environ un an gigotait sur un tas de couvertures. Son visage tour à tour s’illuminait avec des rires ou se crispait avec des cris. Je regardais cet enfant tout à fait ordinaire. Il me fascinait. Des larmes de Joie et d’émerveillement brouillaient mes yeux tandis que je pensais : En ce lieu de la terre, en un jour de l’Histoire, l’Absolu a pris visage humain…  

L’Absolu, l’Eternel, l’Infini, l’Au-delà de tout, pour la recherche duquel, des millions d’hommes, en Inde, pendant des siècles ont tout sacrifié… La Source de Toute Vie, L’Energie cosmique qui propulse des millions de galaxies dans un Univers sans limites… Le “Verbe” (le Donneur de Sens, le Signifiant) par qui tout a été créé, a pris visage d’homme…. Autant dire : « J’ai mis cent milliards de soleils dans un coquillage ! »

Sont-ils fous ceux qui croient cela… ou bien ont-ils été favorisés d’une révélation inouïe ? Cet événement qui donne le vertige, il leur a fallu l’apprivoiser pour en parler sans trembler…

« La conscience meurt au contact de l’Absolu », dit un grand philosophe athée (Merleau-Ponty). Cette parole fait écho à l’Ancien Testament : « Nul ne peut voir Dieu sans mourir. » 

Mais enfin, si la “Source de l’Etre”, l’Origine de tout ce qui vit, si “Cela”. est “Quelqu’un ”… ! Si, de surcroît, ce Quelqu’un aime… Quelle force, quel principe peuvent LUI interdire de Se manifester à sa créature bien-aimée ? On dira qu’Il était tenu, pour laisser l’homme libre, de demeurer à l’écart… La profondeur de notre misère ne Lui a pas permis de rester dans l’ombre.  Le vide de notre détresse et ce cri que nous poussions vers lui : »Ah ! Si Tu déchirais les cieux et si Tu descendais ! » l’ont précipité sur notre terre… S’il était venu avec un comble de discrétion, sans tambour ni trompette, sans archanges, c’est parce que Son Amour lui interdit de nous séduire. Il est comme un roi qui deviendrait berger pour l’amour d’une bergère. 

Mais en prenant la “Condition humaine”, Il ne rentre pas par effraction, comme ferait un extra-terrestre, citoyen d’une autre planète. Déjà les hindous, avec les “moyens du bord”, avaient découvert que la plus haute Révélation de l’Homme, c’est la manifestation de Dieu en lui. .. que l’âme humaine recèle et révèle Dieu. Mais cette expérience-là… chacun doit la refaire pour son propre compte. Du plus profond de notre âme, monte parfois cette question : « Qui suis-je ? ». Cette interrogation radicale nous laisse sans voix, nous coupe le souffle… Dans ce silence, Dieu nous fait signe.

Dieu, à quoi ressemble-t-il ? Un vieux texte hindou hasarde cette réponse : » Il est au fond de tout ce qui est désirable… Il est au fond de tout ce qui comble de Joie et rassasie. » Dieu !... Que peut-on dire de LUI qui ne soit immédiatement suspect de “verbiage” ? Le mot “Dieu” lui-même : un mot creux, usé, vide… Mais la “Réalité infinie” demeure… Et ce n’et pas son existence qui fait problème, mais bien plutôt la nôtre… Existant depuis toujours, Il est justifié d’exister : par nous.

Dieu est au-delà de tout… et cependant, Il est en nous, au creux de notre être, “plus intime à nous-mêmes que nous-mêmes”. Il est “Tout-Puissant”, la création en témoigne… et Tout-Faible, mendiant d’Amour, frappant tout doucement à la porte de notre cœur. Il est Esprit… Au-delà du Sensible… et cependant le Concret du concret, le Réel du réel, la Vie de la vie. Les mots se cassent lorsqu’ils cherchent à saisir Dieu.  Dieu se donne. Il ne se laisse pas prendre.

« Dieu seul parle bien de Dieu » Justement, cette Parole que Dieu prononce Lui-même, c’est Jésus. Désormais nous savons que Dieu pleure de Joie pour un seul homme perdu qui retrouve le chemin du bonheur… Nous savons que Dieu bondit pour prendre la défense d’une femme qui va être lynchée pour mauvaise conduite… Nous savons que Dieu propose son amitié à un escroc et invite un assassin à partager sa Joie Eternelle… Nous savons que Dieu pleure de chagrin devant une ville qui va être détruite… Nous savons que Dieu est nu sous les crachats des hommes…

« Arrêtez, c’est insupportable, vous blasphémez ! » Mais non, ce n’est pas un blasphème !... C’est l’Amour qui aime ! Pourquoi mettrait-il des limites ?...
 

Nous aurions pu en savoir plus long sur Dieu mais nous Lui avons mesuré le temps… Trois ans… juste le temps de se faire onze amis ! Juste le temps de leur livrer son secret… « Le Père et moi, nous sommes Un. Soyez Un comme nous sommes Un ! »
 

Jésus Sauveur, si tu n’étais qu’un homme, je ne pourrais pas t’avoir pour ami. Tu ne serais qu’un cadavre de plus ou une pièce de musée historique ou littéraire ! Si Tu étais un extra-terrestre semblable au prestigieux jeune homme du film La Merveilleuse visite. Tu me ferais rire…
 

Nous faire rêver à un monde où tous les hommes seraient devenus frères, un monde où l’on ne jugerait pas, vous vous rendez compte… un monde où l’on ne piétinerait pas l’amitié dès qu’elle veut naître, un monde où personne ne serait l’exclu d’un autre… Nous faire rêver pour rien, quelle dérision !

« Mais si Tu es Dieu, Jésus, si Tu es l’Amour à s Source… et si Tu as le pouvoir sur moi, sur nous aujourd’hui… alors le rêve peut devenir Réalité… Ce feu que Tu es venu allumer sur la Terre, je le sens qui couve ici, maintenant, je le sens vivant sous la cendre… »

 

Stan Rougier

Prêtre, écrivain, conférencier

 

 

 

Page Fb : Stan Rougier : Dieu est Amour


Si vous souhaitez apporter votre commentaire Merci de vous identifier